Jack Compostello, les pèlerins pas comme il faut !!

17 juin 2016

Conques-Figeac.... et ça va vite !

IMG_1752               Conques.

     L’adage le dit : « qui voit Conques voit Compostelle ». Le plus dur devrait être derrière nous. Les caprices du relief aveyronnais auront fini de nous martyriser une fois revenus sur les rives du Lot à Figeac dans quelques jours.

    La douleur s’est dissoute.  Aucun petit bobo ne pourra plus questionner notre volonté de pèlerin, affutée sur les bords du chemin. Chacun y à laisser une belle partie de lui-même, l’effort finit par transformer les hommes lorsqu’ils acceptent leur propre silence. Sans en mesurer pour l’heure tous les effets bénéfiques, l’espace qui nous entoure s’est immiscé dans nos esprits devenus moins étroits.

Dans les rues de Conques ce soir, la beauté érigée en majesté trône depuis 866, une éternité de pierres taillées et de dévotion mêlée. Cette halte est une première victoire, la preuve concrète que nous avançons, le tangible d’une aventure incroyable. Toutes celles et ceux que nous avons croisés ici ou là en chemin font étape à Conques, c’est alors l’heure des comptes et des potins, qui repartira demain ?

Nils et Léo vivent les yeux et le cœur ouverts en grand. Ils forcent IMG_1792

bien évidemment le respect de tous les autres. Toujours le sourire aux lèvres, la BA aux bouts des doigts, ces deux-là sont assurément les chouchous ! Hésitants les deux premiers jours, il faut les voir désormais parler à tout le monde, ouvrir le chemin, chanter heureux. Ils sont une vraie petite lumière qui diffuse un bonheur intense à l’entour. Cette expérience les changera durablement, pour le mieux. Ici, l’interdit n’existe pas, la mesure s’impose seule. Elle imprime à nos pas la cadence juste, l’instinct d’un sentier maîtrisé si l’on veut en voir un jour la fin. Une nouvelle obsession nous hante tous : voir le soleil se coucher à Compostelle sur les clochers.

Sachant que « qui veut aller loin ménage sa monture », je laisse serein danser les adages et les proverbes parce que je vois dans les yeux de chacun, que rien ne saurait surpasser le bonheur sur le chemin !  -SEB-

 

 Aujourd’hui en allant vers Conques nous avons vu de beaux paysages

Et nous avons bien marché et nous avons bien descendu LA PENTE 2km

Et nous somme tous bien arrivés, un peu trop vite je n’ai pas vu le temps passer et ce soir ALLEZZZ LES BLEUUUU ?????????????? –Nils-

 

Aujourd’hui était une journée dure par ses descentes et montées monstrueuses mais aussi enrichissantes. Nous sommes arrivés à Conques qui est une ville qui date du moyenne-âge.

Une journée de rêves pour les fans de Game Of Thrones.

Allez, la grosse bise Léo 

Posté par Jack Compostello à 19:30 - Commentaires [3] - Permalien [#]


13 juin 2016

Jour 4-5-6…

 

On est déjà dimanche soir, le temps passe tellement vite !!!!!

Des journées fabuleuses avec les 6 autres nains, mais aussi des personnes rencontrées par hasard sur le chemin. Des paysages sublimes (que vous pouvez voir sur FB  « Jack Compostello »).

158km parcourus en 6 jours et Nils n’a pas perdue de sa tchach.

Niveau physique, bas tout roule je viens d’allez faire la vidange, mais n’oublions pas le confort qui nous accompagne depuis le début.

Bon je vous dis à plus moi je vais faire dodo. <3 – Léo -

 

 

Merci Leo j apprécie fortement ce message de compassion et je remercie aussi fortement les puces de lit à la tour des Anglais

Un agréable voyage avec les 7 nains. – Nils -

 

 

Le chemin s’insinue, à sa guise, en douceur pour l’instant.

Ce soir, peut-être les sacs pèsent-ils à peine un peu plus lourd ; les muscles tirent forcément à mesure que les souvenirs s’épaississent et que notre expérience commune de la marche prend elle aussi ses douces habitudes.
Veiller à l’intégrité du groupe, prendre soin les uns des autres et ce sont soudain toutes les barrières de trois générations qui volent, en éclat de rire bien évidemment ! L’humour est souvent potache entre sept bonshommes en meute. Les plus jeunes constatent parfois hallucinés que les vieux savent être drôles.

Chaque jour amène son flot de nouveaux pèlerins inconnus, nous marchons vite, au rythme que nous dicte nos pas. Il semblerait que « 7 nains » soit le surnom qui nous suive et nous précède parfois. Il faut dire que nous sommes un groupe atypique, pas franchement jeunes rebelles, pas tout à fait vieux retraités ni bobo branchés, nous sommes un joli tout qui se déplace joyeusement, souvent bruyamment j’avoue !

L’effet « deux ados » sur le chemin nous ouvre toutes les portes que nous poussons. Nils et Léo sont nos deux meilleurs arguments quand il s’agit de trouver une âme charitable pour remplir nos gourdes, trouver un gîte, nous donner un renseignement.

Nous voir tous les sept attablés est un plaisir qui ravirait toutes les mères éternellement inquiètes. Le silence qui règne quand les fauves dévorent raconte à lui seul le plaisir que nous prenons aussi dans nos assiettes. Nous traversons des contrées qui font du « bio » un art de vivre. Je suis heureux que les enfants puissent se retrouver face à l’origine du bon goût, celui de vivre libre et heureux ! -SEB-

 

 

Posté par Jack Compostello à 21:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 juin 2016

JOUR 1, tout va bien !

 

IMG_1034

 

 

 

 

 

 

 

IMG_1039

Je relance un blog.
Mes photos ne disent pas assez de mes émotions, je n’ai pas le talent de l’objectif, je me fonds plus facilement dans les mots.
Je vais écrire vite, je n’ai pas le choix, le groupe est insatiable, il dévore le moindre espace d’introspection pendant qu’il déverrouille à l’inverse, des heures de fous rires déjà inoubliables.
Je ne parviens pas encore à ressentir, la somme émotionnelle est incalculable, trois générations réunies, les amis en plus…
Au premier soir posé, la providence a déjà dévoilé une part de sa magie, il vous faudrait voir le gîte qui nous accueille à l’impromptu, mémorable…
Je me laisse couler dans l’enchainement halluciné des horizons qui défilent comme les huiles d’une galerie d’Orsay. Partout le beau trône, impérial. Qu’il me soit rendu impossible de m’y habituer. Je veux pouvoir s’extasier à 360° tous les matins et pour l’heure, carte postale garantie.
L’alchimie de notre groupe hétéroclite opère d’une manière qui m’échappe. Nous sommes 7, le chiffre doit être magique. Ne laisser derrière soi que des trainées de poudre, d’étoiles, celles que je décroche dans le ciel en écrivant ce texte. 
Imaginer demain n’a pas grand intérêt parce que j’ai la certitude qu’il ira son chemin, pendant que je poursuis le mien.
Nous allons tenter d’alimenter ce blog tous les soirs de nos quelques anecdotes. Partagez-le. Nous sommes venus ici pour vous faire voyager !
Des bises à demain.

SEB

IMG_1035 

 

 

Journée inoubliable une journée chanceuse admiratif.

On commence à se lever à 6H30 on marche , on marche.

Joli passage inoubliable, marcher en pleine forêt

En plein sentier mais on se dit : que faisons-nous là ?

Puis arriver à nos 35km…on découvre le plus beau gite sur la plus belle vue de Rochegude. 

Nils

 

IMG_1038 

Une journée forte en émotions. Fou rire et rencontres magnifiques.

Des paysages et des sentiers superbes. 35km ça use ça use, mais au final, cela valait le coup pour arriver dans ce gite extraordinaire.

Léo

IMG_1036 

Posté par Jack Compostello à 18:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,